Macron et Alexandre Benalla 21 juillet 2018

la plaidoirie de l'avocat d'Alexandre Benalla :

"Ce pauvre Alexandre Benalla ! Comme ça doit être difficile d'être le garde du corps d'un Président ! Mise à part les questions de sécurité, il faut supporter tous ces faux-culs qui font la révérence à Macron. Et vas y que je te caresse les mains, et toutes ces risettes hypocrites ! Bref, il y va de sa santé mentale de se défouler. Heureusement qu'il y a les potes flics pour l'inviter à des bastons. Les manifs, c'est super ! Et que j'te cogne celui-là, et que j'tire la gonzesse par les cheveux, qu'elle en bave la garce !

Maintenant, depuis que l'autre a filmé mon client déguisé en flic, en pleine mission de nettoyage, tout part en couille ! Il faut vraiment avoir un moral d'acier pour faire ce boulot !"