Lors du défilé du 14 juillet où le Président Américain était accueilli par le Président Français, on aurait presque pu les croire amis. Cela n'a pas été le cas pour les discours prononcés par les deux Présidents à l'ONU le 19 septembre dernier. Trump continuait à camper sur ses positions radicales, et c'est le moins qu'on puisse dire (en outre, rapport à ses menaces d'éliminer la Corée du Nord) tandis que Macron restait plus modéré et sans vraiment le dire, remettait en question les orientations de Trump (décisions unilatérales des états pour maintenir la paix dans le monde, non remise en question des accords de Paris pour lutter contre le dérèglement climatique). Donc amis ou ennemis ? L'avenir le dira peut-être !

macron et trump amis 21 septembre 2017